Revue de presse

Jacques Chirac est mort à l’âge de 86 ans. En sa mémoire, lundi 30 septembre, une minute de silence était observée partout en France. À La Flèche, deux rassemblements ont eu lieu.À 15 h, comme ailleurs en France, ils étaient rassemblés dans le hall de l’Hôtel de ville pour observer une minute de silence. Des dizaines d’employés municipaux et élus de La Flèche ont rendu hommage à l’ancien président, Jacques Chirac, mort à l’âge de 86 ans.

Au même moment, sous le pont de la République, une dizaine de personnes s’est rassemblée à l’appel de Christophe Beaupère, président de l’association Ensemble pour le renouveau de La Flèche.

Un hommage à Jacques Chirac, lundi 30 septembre. | OUEST-FRANCE

Le candidat aux élections municipales s’est dit touché par le décès de Jacques Chirac. « Quand j’avais 14 ans, c’est pour lui que je me suis engagé au RPR (Rassemblement pour la République), pour qui j’ai œuvré. Je l’ai beaucoup aimé », a-t-il témoigné, indiquant ses responsabilités successives au RPR, qui l’ont amené à « voir régulièrement Jacques Chirac. C’était un homme proche des gens. Un homme avec un charisme fou, avec une vraie stature d’homme d’État. »

Le groupe s’est tourné vers le pont de la République, clin d’œil dit-il au « président qui a su rassembler les deux rives », avant de jeter des pétales de fleurs à l’eau

A La Flèche, un hommage a été rendu à l’initiative du futur candidat de la droite aux municipales 2020.

A La Flèche, un hommage a été rendu à l’initiative du futur candidat de la droite aux municipales 2020.

Le Maine Libre

A La Flèche, en cette journée de deuil national après la mort de Jacques Chirac, un hommage a été rendu à l’initiative du futur candidat de la droite aux municipales 2020.

Ce lundi 30 septembre 2019, à 15 heures, Christophe Beaupère (LR) avait invité la population au pied du pont de la République pour rendre hommage à Jacques Chirac. « Un grand homme d’État qui aimait la France, et que j’ai rencontré à plusieurs reprises », a rappelé le futur candidat de la droite et du centre aux élections municipales à La Flèche. Une dizaine de personnes avait répondu à son appel.