Revue de presse

A quelques semaines du 15 mars 2020, jour où se dérouleront les élections municipales à La Flèche, Christophe Beaupère revient sur notre antenne, sur les principaux enjeux du scrutin, les actions prioritaires à mettre en oeuvre et les principaux projets structurants. Il évoque également les raisons pour lesquelles il s’engage, au même titre que la liste “Ensemble pour le renouveau de La Flèche“, à gérer la ville avec maîtrise et dans une démarche de démocratie participative.

Christophe Beaupère nous a également confirmé sa disponibilité à participer au débat en direct et en public que votre radio et ses partenaires de la presse locale organiseront le 4 mars 2020 à La Flèche. Nous y reviendrons.

ECOUTEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW EN CLIQUANT SUR CE LIEN : INTERVIEW RADIO PRÉVERT DE C. BEAUPERE


que vous pouvez également retrouver sur Facebook à l’adresse suivante : 

(Le Maine Libre – 13 02 2020)

COMMUNIQUÉ DU 9 FÉVRIER 2020

Vente et départ du territoire français d’un tableau unique – conservé à La Flèche depuis 400 ans – représentant Henri IV et sa famille : 

il est temps de protéger et de défendre le patrimoine fléchois !

 
A l’occasion de la vente aux enchères, le 1er février dernier, d’un tableau unique représentant Henri IV et sa famille, au prix de 150 000 euros, un coup terrible a été porté à l’histoire de notre ville.
 
 
Sur ce tableau, qui était resté présent dans la même famille à La Flèche pendant 400 ans et qui représente le roi Henri IV, ainsi que son épouse et quatre de leurs enfants, figure le seul et unique portrait de Guillaume Fouquet de La Varenne (1560-1616), lequel fut le gouverneur de la ville de La Flèche, de 1590 à 1616. C’est grâce à lui, notamment, que l’on doit l’installation d’un collège de Jésuites à La Flèche en 1604, collège qui devait faire la renommée de ce qui n’était jusqu’alors qu’une petite bourgade angevine.
 
La liste Ensemble pour le renouveau de La Flèche, d’intérêt local, sans étiquette partisane, conduite par Christophe Beaupère, déplore que rien n’ait été fait par l’actuelle municipalité pour tenter de sauver ce trésor de notre patrimoine, alors que cela faisait pourtant deux ans que la famille propriétaire du tableau avait mise en vente sa propriété, avec tous les biens qui s’y trouvaient, dont cette pièce unique aujourd’hui partie à l’étranger.
 
Les mesures préventives suivantes auraient dû être prises par l’équipe municipale sortante : 
– Alerter la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) afin que le tableau soit classé au titre des Monuments historiques et ainsi empêcher son éventuelle sortie du territoire ;
– Lancer une souscription publique en vue du rachat du tableau ;
– Compléter au besoin le restant de la somme en dégageant des économies sur le “train de vie” de la collectivité (les élus de la minorité municipale ont pu identifier 357 100 euros d’économies à réaliser sur les “charges à caractère général”, à l’occasion du vote du Budget Primitif 2020, lors de la séance du Conseil Municipal du 16 décembre 2019) ou en souscrivant, si nécessaire, un emprunt pour l’acquisition de ce tableau qui faisait partie du patrimoine de notre ville (l’actuelle municipalité n’ayant pas hésité à contracter en novembre 2019 un emprunt de 310 000 euros pour faire face à des dépenses imprévues dans la construction du nouveau cinéma).
 
La liste ‘“Ensemble pour le renouveau de La Flèche” s’engage à assurer la protection de notre patrimoine ancien, qui fait la fierté de notre ville et mérite en conséquence toute notre attention et notre engagement. Nos propositions en la matière figurent au chapitre N°6 “Faire vivre la culture et valoriser notre patrimoine” de notre livre-programme de 52 pages, intitulé PROJET 2020-2026 POUR LA FLÈCHE, qui est d’ores-et-déjà feuilletable en ligne à l’adresse suivante : https://ensemblepourlafleche.fr/notre-projet/, avant sa prochaine distribution à tous les Fléchois en version imprimée sur papier recyclé.